20.2.09

S.T.TICKS

Les parisiens les croisent souvent dans le 11ème et du coté de Montmatre, 18ème De grands collages sur les murs de Paris, des styles différents, de drôles de personnages qui intriguent, surprennent, séduisent.... C'est le crew S.T.TICKS.

Duster



Beatnik







Réroart - Beatnik - J.S.M. - Ludo

LYL






L'art urbain est un art éphémère, ces collages ne restent pas longtemps... On se demande pourquoi les gens les arrachent (la ville de Paris, eux ont sait pourquoi !!!).... Pourquoi ne pas les laisser vivre, ne pas laisser la rue, les artistes nous surprendre ? Un grand débat.. je sais ;)
Au moins s'ils étaient décollés pour voyager, posés ailleurs.....


Pix Tat, posté par Tat

4 commentaires:

Chrixcel a dit…

Waouh, bien joué ! Une superbe rétrospective de ce que fait ce crew de colleurs, et oui je me demande aussi pourquoi on s'acharne à karchériser ces oeuvres qui font partie de notre paysage urbain, qui est un accès à l'art gratuit pour qui veut bien se donner la peine de les regarder...dommage, oui...on "karchérise" les murs comme on "karchérise" la racaille...pour effacer toute trace de rébellion. Qui a dit ça déjà ?

Thias a dit…

bien ouej tat

beatnik a dit…

yé, bonnes photos, t'a l'air de te marrer.
faut faire des sessions ensemble..
BEAT IT !

paris-émoi a dit…

je n'acroche pas...sauf avec les 2 dernières !
Les beaux collages sont arrachés comme les beaux graffs sont toyés... vaste débat, en effet...