18.3.09

LAKESIDE HALL OF FAME

Sur cette mosa : le perso de Brave, et les lettrages de Fable, Reakt, Dude & Reign

Hall of Fame (HoF) ou Wall of Fame, Lakeside est l'un des murs peints les plus longs d'Europe. En Angleterre, sa renommée n'est plus à faire dans le milieu des graffeurs. Avant d'envisager mon petit trip à Londres, j'ai demandé à Erms, graffeur britannique résident en France que nous avons eu l'occasion de rencontrer, de m'indiquer des spots. Il me conseille d'aller à Lakeside. Me voilà donc à sillonner l'Essex aux côtés de Photograff92 et Startape, pour arriver au but au prix de longues heures de marche et de galère...




Skore

Mais ça valait le coup ! Cet endroit mythique est singulier, à la fois par son ambiance et par la qualité des productions que nous avons vues. Au bord de la Tamise, en pleine zone industrielle, d'énormes grues côtoient les usines, mais c'est aussi une réserve naturelle envahie de bombes aérosol.

L'usine de Procter & Gamble surplombe une église et son cimetière

Plus rapide que mes compères, je prends le large et tombe nez à nez avec un jeune homme en train de pousser un caddie. Il ramasse les centaines de bombes rouillées qui jonchent la rive. On commence à discuter, et il me raconte l'histoire de ce mur. Quelle chance j'ai ce jour-là ! Car Steve (aka Boast One) n'est rien moins que le premier à avoir peint ce mur, en 1999 : 10 ans de graffs séparent notre rencontre de sa première peinture ! Il m'écrit par la suite que sa première pièce était très simple, une "emulsion dub", selon ses termes. Puis, après 1 an de peinture tout seul sur ce mur il "enrôle" DAZ et SNAG et forme le crew AAA. Le trio peint le mur jusqu'à 2004 et se sépare. Comme il perd l'usage de son bras suite à un accident, il arrête de peindre pendant 3 ans puis le AAA devient DPV avec KORE, ARCAE, FACT, PHUN, ZONDA, puis vinrent SKORE, MERC, REAKT, BRAVE et ZYON, dont nous avons vu les récentes productions (cliquez sur les liens pour voir le Flickr).


Astek

En 2005, Lakeside est d'ores et déjà synonyme de Hall of Fame dans le monde du graff et aujourd'hui c'est un lieu de pèlerinage pour les "writers" du monde entier, jusqu'à la Nouvelle Zélande ! Steve confie que ça le fait sourire de voir que ce qu'il a commencé si simplement est devenu le plus grand mur d'Europe. Ce jour-là, EKTO, BRAVE, REAKT, AZTEK et FROYD étaient là aussi...je vous invite particulièrement à regarder l'album de persos de Brave qui est à tomber à la renverse.



*
Ekto n'avait pas fini sa prod, la voilà ici

Dans le pool de discussion de Lakeside sur Flickr, il n'est pourtant pas question de fêter par un jam ou quoi que ce soit d'autre les 10 ans de ce mur. Mais ses membres lancent à cette occasion un rappel à l'ordre à tous les graffeurs, promeneurs, ou autres : ne pas laisser les détritus et bombes polluants sur place, qui sont source de problèmes avec les autorités portuaires. Rappelons que la plupart des murs de sont pas "légaux" mais seulement "tolérés". Procter & Gamble, qui n'est pourtant pas propriétaire du mur mais qui est l'usine située à son flanc, dépense de l'argent pour faire nettoyer les environs. La nature sera mieux préservée et les peintres pourront continuer leurs sessions pendant les années à venir si tout le monde y met un peu de discipline. (ci-dessous : Froyd/Freud)



Ce discours sain me paraît plus que valable ici aussi, dans la mesure où à maintes occasions nous avons pu constater la négligence de certains graffeurs vis a vis de leur environnement. Plus on laisse de déchets, plus on perd en crédibilité quand il s'agit de défendre un art qui suscite la désapprobation. Ce n'est pas une question de défi de l'autorité, mais une simple question de bon sens. Le groupe formé autour de Steve est très sensible sur ces questions : enseigner les techniques du bombing art aux jeunes graffeurs, leur apprendre à respecter les productions des plus expérimentés et à ne pas "toyer" à tout va, ça passe aussi par leur faire prendre conscience de ce qu'il adviendra de ces endroits s'ils se transforment en déchetteries.

Le rivage de Lakeside

Le book "Concrete Gallery "téléchargeable en pdf pour 5€ et des poussières

(Steve/ Boast a produit un livre de 219 pages de photos des pièces qui sont passées sur le mur en 10 ans avec notamment Brave, Merc, Score,YesB, Reakt, Zyon, Ekto, Chisk, Cloud, Fact, Anor, Arcae, Kore, Zonda, Koad, Ster, Arms, Disco, Ces, Choer, Towns, Test, Owed, Shine & Quest, Skyhigh, Kelzo, Urge, Drax, Siez...)

Le site de Brave One
Le site de Ekto

Le site de Astek
D'autres photos sur le Flickr de The Usual Suspects

Pix & Texte by Chrixcel

3 commentaires:

beplus a dit…

Du lourd les peintures!
chouette billet encore une fois

Leopold a dit…

Très jolie cette article sur ce mur exceptionnel.
C'est vrai qu'on a beaucoup galère pour y arriver mais au final ça valait vraiment le coup.
Le premier truc qu'on a vu c'est ce choc entre cette usine genre la guerre des étoiles en contraste avec cette très vieille église. Belle photo d'ailleurs.
Merci Christelle. :)

paris-émoi a dit…

quel article !! magistral !
j'aurais adoré être là mais j'ai déjà du mal à aller à la Forge ! :-))