7.6.10

"Pyrénées, Pyrénées, 2 minutes d'arrêt!"


Et 2 minutes, c'est un grand minimum. D'autant que c'est à peine le temps qu'il faut pour faire le tour du bâtiment en courant, record à suivre...
Ce bâtiment, c'est le centre bus de la RATP, dont l'entrée se trouve à l'angle de la rue des Pyrénées et de la rue Lagny, dans le 20e arrondissement de Paris.
Côté Pyrénées, une centaine de mètres de long sur 6 ou 7 de haut. Idem à l'opposé, côté Maraîchers. Pour la largeur, les rues de Lagny et de la Plaine, une cinquantaine de mètre sur 3 ou 4 de haut. De quoi donner le vertige aux crew les plus organisés!

Depuis plusieurs mois maintenant, ces murs sont peints et repeints, au gré des beaux jours et des graffeurs qui se pressent, par petits groupes ou par dizaines, en semaine ou le week-end, en pleine rue, sous les regards intéressés des badauds.

Comment? Du graffiti à Paris? Et en pleine rue?
Jugez plutôt ces 3 images, simplement pour se mettre dans l'ambiance d'un terrain de graffiti qui, et c'est à marquer d'une croix blanche, suscite de l'intérêt tant chez les artistes, qu'auprès des voisins ou de la mairie du 20e. Il est en quelques mois passé dun grand mur gris à un "Must Have Paint", l'endroit ou peindre, le spot où aller pour être vu de tous.



pix by TAT



pix by TAT



pix by TAT


Le mur côté rue des pyrénées est bien sûr le plus solicité et le plus adéquat pour la réalisation de grande fresque tant la visibilité est grande. Il permet en outre de peindre sous le regard direct des passants, des automobilistes, des voyageurs ratp. Mais certain préfère le calme de la rue maraîcher, très peu de passage mis à part les habitants des immeubles voisins, tout en conservant le plaisir de peindre en toute légalité en pleine rue à Paris.




Pour l'historique ça se passe en octobre 2009, il y a près de 9 mois. La RATP annonce que son centre de bus rue de Lagny est obsolète. Il devra être rasé puis reconstruit dans les prochains mois.
Un vaste projet qui permettra en outre de moderniser le centre, et d'améliorer les équipements publics et scolaires du quartier (dixit le site du 20e arr. de paris).

Partant de ce constat, la mairie et la RATP décident de profiter des murs de ce bâtiment pour entamer un projet tout aussi vaste, sensibiliser le quartier à la culture urbaine par le biais du graffiti. "La mairie a rencontré la RATP et les conseils de quartier, et nous avons souhaité que ce mur soit un lieu sur lequel on puisse s'exprimer" nous explique M. Bargeton, premier adjoint à la mairie du 20e, en charge de la culture, des finances et des budgets participatifs. "Au démarrage, nous avons participé à la mise en place d'ateliers en dégageant un budget de 2000 euros via le conseil de la jeunesse. Même si le budget paraît minime, c'est un geste fort de la mairie sur un sujet comme celui-là. Notre idée est que le mur serve d'expérimentations et permette de commencer à travailler sur des questions liées au graffiti".



pix by MOUARF


Neuf mois plus tard, quels sont les premiers constats que le premier adjoint au maire tire de cette expérience ? "Il y a eu appropriation du mur et on regarde comment cela fonctionne.
Pour l'instant, nous sommes plutôt satisfait de l'expérience. Il y a beaucoup de fresques qui ont été réalisées, et notre envie est que ce mur soit beau. Beaucoup de photos ont été utilisées un peu partout, même sur la carte de voeux 2010 de la mairie du 20e.
En même temps, il y a des débordements et il ne faut pas tomber dans l'autosatisfaction. Nous devons creuser davantage et avancer sur certaines questions : comment réguler ces débordements? Comment faire vivre le lieu pendant la durée des travaux? Comment approfondir la question des ateliers et de l'accompagnement des pratiques?
On a envie de continuer à travailler la-dessus. Cela nous permettra de voir par quels moyens des murs peuvent être consacrés au graffiti dans une ville qui se construit sur elle-même et avec l'objectif de l'embellir".



Le centre de bus en Octobre 2009 puis en Mai 2010 ci dessous.



pix by MOUARF


Le mur commence à vivre timidement, notamment grâce à la réalisation d'une fresque citoyenne entreprise en collaboration avec l'association Les Commun'Art et avec les enfants du quartier. L'idée est d'habiller ce mur, tout en favorisant l'intérêt du graffiti aux yeux du plus grand nombre. Les 11 et 12 octobre 2009, Les Commun'arts ont ainsi proposé un mur de parole, ouvert au public, sur le thème de la transformation (dixit le site de la mairie du 20e).






Puis c'est le désormais très prolifique Zoo Project (à qui le PGC a consacré un billet tout récemment ici) qui y va de son bestiaire, une des toutes premières grosses peintures de l'endroit.


ZOO PROJECT pix by Mouarf


Photo prise tout début novembre 2009...




Et même si NOSBE et PIZ ont trouvé cet habile jeu de mots, avec cette fresque grouillante le mois dernier, "la rue où le Pire est Né", ce n'est pas les peintures à suivre ci-dessous qui leur donnera raison ;-)



NOSBE-PIZ pix by MOUARF


Difficile de tenir un journal tant l'endroit est régulièrement repassé, juste un bon aperçu des gros murs de ces derniers mois.
Et on commence sans ordre chronologique, par une longue fresque aux lettrages fous, KATRE, ASTRO, WIRE pour ne citer qu'eux, ponctués de persos fantasmagoriques, banquier à tête de bébé, caille-ra vertes, homme taureau, quel univers incroyable!



ANKH-WIRE-DASH-RESO-OPIUM-KATRE-MR.WANNY-ASTRO-RUSL-ROTA-SHANE-ESTY-ZEUS40-NEXT pix by Thias


ANKH-WIRE-DASH-RESO-OPIUM-KATRE-MR.WANNY-ASTRO-RUSL-ROTA-SHANE-ESTY-ZEUS40-NEXT pix by Thias






ANKH-WIRE pix by Thias



SHEDA-RESO pix by Thias



KATRE pix by Thias



MR.WANNY pix by Thias



ASTRO pix by THIAS



RUSL pix by Thias



ROTA-SHANE pix by Thias



ESTY pix by Thias



ZEUS40 pix by Thias



NEXT pix by Thias



On poursuit avec cette autre très longue fresque, où l'on y trouve pas moins de 17 artistes, allant pratiquement d'un bout à l'autre du centre de bus côté Pyrénées, et à l'initiative du collectif HEC (Haut en Couleurs), fondé en 2001 par RAPHE et ESPER, que nous retrouverons tout au long de ce billet.




DASH-ASTRO-HAMER-SAIM-SHANE-DASH-SEBA-SLIM-BOEZ-SANE2-VENUS-INCE-SOY-DAMS-DEY-ESPER-NOWAY-SANE2-DACRUZ (HEC) pix by Thias






DASH-ASTRO-HAMER-SAIM-SHANE-DASH-SEBA-SLIM-BOEZ-SANE2-VENUS-INCE-SOY-DAMS-DEY-ESPER-NOWAY-SANE2-DACRUZ (HEC) pix by Thias




DASH-ASTRO-SHANE pix by Thias



SHANE-HAMMER- pix by Thias



SAIM pix by Thias



DASH-SHANE pix by Thias



SEBA-SLIM pix by Thias



SLIM-BOEZ pix by Thias



SANE2 pix by Thias



VENUS pix by Thias



INCE pix by Thias



SOY pix by Thias



DAMS pix by Thias



ESPER-DEY pix by Thias



NOWAY pix by Thias



SANE2-DACRUZ pix by Thias



SAIM-SHANE-DASH pix by Thias



SHANE-DASH pix by Thias



SLIM pix by Syl



SLIM pix by Mouarf





De l'avis de beaucoup, ce mur est un endroit privilégié. Situé dans Paris intra-muros, il attire à lui les très nombreux passants, habitants du quartier, voyageurs de la ligne de bus 26 et 29, lycéens voisins...
Il est tout à fait fréquent de voir les passants s'arrêter et prendre des photos, soit parce qu'ils sont équipés d'un appareil photo et à l'affut de jolies choses, soit pris de court, et c'est au téléphone portable qu'ils emmènent ces bouts de murs ainsi capturés jusque dans leur salon où, on imagine, il vont le faire partager à leur entourage.
Nous avons interrogé un chauffeur de ce bus ligne 29, à deux mois de la retraite et après 27 ans passé sur les lignes. Lui aime plus les murs habillés que les murs ternes : "tant que ce sont de belles fresques, je pense qu'il devrait y en avoir plus". Selon lui, la mairie devrait offrir plus de mur à la disposition des artistes et, même s'il n'aime pas les taggs ("parce qu'ils dégradent"), il trouve que certains graffeurs ont beaucoup de talent, et, comme nous, il constate une réelle évolution du mur depuis quelques mois.



Un autre exemple avec cette fresque splendide du crew K2K, cinq lettrages qui s'imbriquent parfaitement les uns avec les autres...



DCEN-AZREL-OBITE-TAER-OREOS (K2K) pix by Thias



DCEN-AZREL-OBITE-TAER-OREOS (K2K) pix by Thias

DCEN pix by Thias



AZREL pix by Thias



OBITE pix by Thias



TAER pix by Thias



OREOS pix by Thias



Une autre fresque HEC, mais le fond jaune a remplacé le noir.



DEY-RAFE-SLIM-SEBA-KORNY-ESPER-DAMS-LYS-BOMBZ pix by Thias




DEY-RAFE-SLIM-SEBA-KORNY-ESPER-DAMS-LYS-BOMBZ pix by Thias


DEY pix by Thias



ESPER pix by Thias


DAMS pix by Thias


LYS pix by Thias


pix by Tat



pix by Tat



pix by Tat



pix by Tat




Les HVA sont venus à plusieurs reprises tâter de cette nouvelle surface parisienne, ici une peinture réunissant LAMOUCHE, SHUPA, ROUX et TWINE (présents sur la tof), mais étaient aussi de la partie GNOME, SPOR, FIZE, WOOD et ZEHA. La bande complète chez Chrixcel, avec en prime LEMK, ASTRO, SHANE et DASH.



LAMOUCHE-SHUPA-ROUX-TWINE (HVA)





LAMOUCHE-SHUPA-ROUX-TWINE (HVA) pix by Thias



LAMOUCHE pix by Thias



SHUPA pix by Thias



ROUX pix by Thias



TWINE pix by Thias



Un habitant du quartier, de passage avec son fils, nous avoue qu'il trouve ça bien, que ça met de la couleur sur les murs. "Enfin, c'était bien au début. Maintenant, il y a de plus en plus de tags sur les murs des immeubles! Et puis ils y passent la journée, donc ils pissent dans un coin, toujours le même, et c'est une infection. On ne comprend pas que la mairie ne mette pas des poubelles plus grandes et un toilette public.
Sinon c'est bien, ça créer de la vie dans le quartier"




Ici, ce qui doit être l'une des plus grandes fresques réalisées sur ce mur, avec la présence de 21 graffeurs, et du beau monde!!!



YEARZ-STACK-RED-OLCE-TARO-DELIRZ-RUDE-MODEM-VISION-JUST-HAZE-SIXPACK-STACK-KATRE-KZED-BROK-TAKT-SUEB-ASTRO-ESTY-SETH pix by Thias





YEARZ-STACK-RED-OLCE-TARO-DELIRZ-RUDE-MODEM-VISION-JUST-HAZE-SIXPACK-STACK-KATRE-KZED-BROK-TAKT-SUEB-ASTRO-ESTY-SETH pix by Thias



YEARZ-STACK-RED pix by Thias



OLCE pix by Thias



TARO pix by Thias



DELIRZ pix by Thias



RUDE pix by Thias



MODEM pix by Thias



VISION pix by Thias



JUST pix by Thias



HAZE-SIXPACK-STACK pix by Thias



KATRE pix by Thias



KZED pix by Thias



BROK pix by Thias



TAKT pix by Thias



SUEB pix by Thias



ASTRO pix by Thias



ESTY pix by Thias



SETH pix by Thias



Une fresque en forêt, c'est en tous cas ce que pourrait croire un passager mal réveillé, tout endormi qu'il est dans son trajet maison-boulot, confortablement affalé à l'arrière du bus de 7h14.




OGRE-KATRE-TWOPY-OXEBO-METRO-DEKS-RMAX-2PY pix by thias


OGRE pix by Thias

KATRE pix by Thias




TWOPY-OXEBO pix by Thias



METRO-TWOPY pix by Thias



DEKS pix by Thias



RMAX pix by Thias



2PY pix by Thias



Une fresque ici des crews C3P et IMF, qui à beaucoup impressionné par la précision et la qualité de son dessin. Il est vrai que le commun des passants, peu initié au graffiti, se retrouve plus volontier dans une peinture figurative, même si celle-ci représente une géniale interprétation d'Alice au pays des merveilles...



RED-DARK ELIXIR-MYT-YEARZ-STACK (C3P/IMF) pix by Thias




RED pix by Thias



DARK ELIXIR-MYT pix by Thias



YEARZ-STACK pix by Thias



pix by Tat



pix by Tat



pix by Thias



pix by Tat



pix by Tat



pix by Tat



pix by Thias



STACK, que nous avons déjà beaucoup croisé sur ces murs, reviens ici avec un incroyable décor urbain, où son lettrage se glisse à merveille, de même que sa demoiselle à la coupe affro. Il est ce jour là accompagné par DONE (HAZE).



STACK-DONE-STACK pix by Mouarf




STACK pix by Mouarf



STACK pix by Mouarf



La rue de Lagny, vierge en tout début d'année, à connu l'arrivée des premier tags, puis quelques peintures, notamment REDUK, ici au milieu, puis d'autres qui sont revenus de temps en temps peindre sur ce mur spécifiquement, tel PITIAO ou ALFE, que nous verrons plus bas.
Aujourd'hui, elle est totalement recouverte, non pas de fresques mais de tags et de flops, dont un grand nombre signé SONIC.



REDUK (FD)-SONIC & Co pix by Thias



REDUK pix by Thias



REDUK pix by Thias




REDUK pix by Thias




Un superbe mur, très coloré, au style très varié, signé RISOT-YANK-DARKSIDE-ZEFA et HOLEM



RISOT-YANK-DARKSIDE-ZEFA-HOLEM pix by Mouarf




Et pour sortir des grandes fresques côté pyrénées, et parce que de très nombreux artistes viennent, régulièrement, seuls ou en petits nombre, voici une sélection d'images côté rue des Maraîcher, rue de Lagny, et rue de la Plaine.




1984 pix by Mouarf



1984 Crew pix by Thias



1984 Crew pix by Mouarf



LEK-TCHECO-FLEO pix by Mouarf



APOTRE pix by Tat



FLEO-TCHEKO-LEK pix by Thias



FLEO-TCHEKO-LEK pix by Syl



ALFE pix by Mouarf



ALFE pix by Tat



AMOUR-NAWIE-YOHT-RESH pix by Mouarf


Pour cette peinture "Mamie cartonne du train", RESH nous dis qu'il kiffe le spot, "ça tue bien quand même! Beaucoup de place, et les gens du quartier on l'air d'apprécier, même si'ls ont tous le même discours stéréotypé : c'est bien plus joli que les tags de sauvageons! Le mur était assez calme au début, mais il est maintenant victime de son succès et t'as intérêt à prendre ta tof rapidement !"




AMOUR-NAWIE-YOHT-RESH pix by Mouarf



NAWIE pix by Syl



NAWIE pix by Tat


Les MCT, entre autre RESH, NAWIE et YOHT, sont venus ici lacher un énorme bloc MCT.



MCT pix by Mouarf





ASTRO pix by Tat



ASTRO-ESTY pix by Thias



KANOS pix by Tat



KANOS pix by Thias



KANOS pix by Tat



REV pix by Mouarf


Les 2AC sont également très présents, sur le mur côté Maraîchers. On y a beaucoup croisé JENK, PESCA et DJA'LOUZ.



DJA'LOUZ pix by Mouarf



DJA'LOUZ pix by Tat



PESCA pix by Mouarf



2AC en action pix by Thias


BARY-UTILER-JENK pix by Thias



Après l'avoir fait à Belleville, JPM est venu régulièrement poser ses pochoirs à effigie de la rue. Et comme NOSBE et PIZ, il y va d'une note d'humour : "A Pyrénées, des montagnes de graffiti!"



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Tat



JPM pix by Thias



JPM pix by Thias


Quelques images de KATRE, quasiment présent à toutes les jams du quartier.



KATRE pix by Syl



KATRE pix by Syl



KATRE pix by Tat



HEC pix by Tat



HEC pix by Tat



GUSTAV pix by Syl



GUSTAV pix by Tat



HEC en action pix by Tat



HEC pix by Syl


Une peinture au dessin hyperréaliste, signée CHOQ, HAZE, et STACK à nouveau, dénonçant le sort des enfants soldats.



CHOQ-HAZE-STACK pix by Thias



CHOQ-HAZE-STACK pix by Mouarf



CHOQ-HAZE-STACK pix by Thias



MORSAY-AFRO-RAPHE pix by Tat


Quelques passages colorés et très appréciés des artistes du sud parisien, les TSF KOTEK, PAPY et MILOUZ.



KOTEK (TSF) pix by Thias



KOTEK-PAPY-MILOUZ (TSF) pix by Tat



KOTEK-PAPY-MILOUZ (TSF) pix by Tat



KOTEK-PAPY-MILOUZ (TSF) pix by Thias



KOTEK-PAPY-MILOUZ (TSF) pix by Thias



SKULE pix by Tat



SMAK3 pix by Mouarf



SMAK3 pix by Mouarf



ZARB-KES pix by Tat



ZARB pix by Tat



KES-ZARB pix by Mouarf



KES-ZARB pix by Tat



ANOK pix by Mouarf



BLITZ pix by Thias



? pix by Syl



DONE-STACK-YEARZ pix by Thias



CLZ pix by Thias


DAMS nous indique qu'il vient peindre depuis février à peu près, "la première peinture c'était avec ESPER."
C'est lui qui a organisé cette connexion avec une vingtaine de graffeurs de province que nous avons détaillé plus haut, avec les gremlins de SANE2 et le lapin au gun de SLIM.
"Ca change des terrains, c'est en pleine rue, c'est facile d'accès, ça permet de créer des contacts et de faire de grosses fresques, le mur est lisse, propre, et il n'y a pas de soucis avec la police"



DAMS pix by Tat



ESTY-ASTRO pix by Tat



HASH pix by Mouarf



JONE pix by Thias



JUST (SPAM) pix by Thias



BLAM pix by Tat



LEXR pix by Syl



MIKAO-KIM (16T) pix by Thias



Obite by TAER pix by Thias



STACK-HAZE pix by Mouarf



PITIAO pix by Mouarf


RESO, le toulousain, a participer à cette grande fresque que nous avons détaillé en tout début de billet.



RESO pix by SYL



RAPHE-SKIO pix by Tat



SHANE pix by Tat



SWIZ pix by Thias



TAER pix by Thias



TAER-OREOS pix by Thias



W8 pix by Mouarf



W8 pix by Tat



W8 pix by Tat



A la base, et comme c'est écrit sur le site de la mairie du 20e, "La réalisation de la fresque citoyenne, le 17 octobre 2009, sera visible jusqu'au travaux de démolition début 2010".

Il en a été autrement pour le plaisir de tous, et cela devrait perdurer jusqu'au début des travaux donc, prévus pour l'été 2010, pour l'instant les murs sont en instance...

On ne peut en tous cas que saluer ce genre d'initiative qui fait vivre Paris. Et il se peut que le 20e arrondissement ai encore quelques petites surprises pour très bientôt.


Billet par Mouarf
Pix by Syl, Tat, Thias et Mouarf

Le site de Haut en Couleur
ODV Flickr ASTRO, KANOS
Le Flickr de DASH
Le site de SANE2
Le site de STACK
Le site de KATRE
Le Flickr de SWIZ
Le Fotolog de LEK
Le Flickr de NAWIE
Le Flickr de DJA'LOUZ
Le site de PESCA
Le Pool Flickr de AMOUR
Le Flickr de PITIAO
Le Flickr de OGRE
Le Flickr de LA MOUCHE
Le Flickr de GNOME
Le Fotolog de RMAX
Le site de ROUX (AGENCE 11)
Le Flickr de STACK
Le Flickr de RESH
Le Myspace de TAER
Le Myspace de OBITE

8 commentaires:

Thias a dit…

j'aporte une précision sur la "légalité" du mur, en effet personne ne portera plainte, du moins pr l'instant et sur le mur principal, mais le mur n'est pas pour autant inscrit sur la liste des murs d'expression libre. Donc il n'y a rien de durable dans ce statut de mur plus ou moins légal (y compris dans le laps de temps imparti jusqu'à la démolition du mur).

Marc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Morac a dit…

Bravo pour ce billet complet, la beauté et la richesse des photos.

l'original a dit…

C'est triste de voir à quel point cette "culture" et les "writers" sont cloisonnée. (du moins dans cette ville)
Un mur dans Paris et tout le monde se jette dessus...
Et je ne parle pas des mecs en manque de problèmes sociaux qui viennent là pour s'encanailler et voler des bombes à des types seuls.

l'original a dit…

cloisonnés

Chrixcel a dit…

Waw le taff sur ce billet !! chapo, les photos sont superbes, bien vu la video des fresques à l'appui du propos, voilà une bon florilège de ce qui s'est fait de plus beau sur ce spot jusqu'à présent; et à suivre de près jusqu'à la destruction car pour sûr on est pas au bout de nos surprises avec l'été qui arrive...

NMB a dit…

bravo pour ce billet plus que complet...j'adorai passer par là en rentrant du taf...malheureusement je ne suis plus parisien depuis peu, mais il me reste vos tofs...donc un grand merci!

le mononoké a dit…

superbe article, un vrai historique depuis le début de la genèse, et l'histoire continue, içi ou ailleurs, peut être que ça donnera des idées aux autres arrondissements, vive l'art vivant !!, et bravo pour ce post très fourni :)