21.6.10

The Reshman

Il a tué ses genoux au skate et sa guitare au métal, puis à lancé les dés qui ont finalement choisi son blaze pour lui. RESH, le Shre, alias The Reshman a croisé la route du PGC à plusieurs reprises sur les terrains de l'est parisien et d'ailleurs. Actif représentant de cette nouvelle scène en ébullition et à visage découvert, RESH revient sur cette plongée dans le graffiti, de ses premières croutes à l'évolution actuelle de ses lettres et de ses choix de couleurs.




Pix Tat


Depuis quand graff tu ?

J'ai commencé à peindre en 2001.
Avec YOHT, un pote de longue date et LADY DOLA, ma p’tite femme, nous avons créé le crew DBT : DéButanT
Tout les deux avaient déjà expérimentés un peu l’aérosol chacun de leur coté, moi pas encore, mais je leur en parlais souvent, on s’y est donc mis comme ça.
Les premiers murs à subir nos croutes se trouvaient dans un spot à l’abri des regards, et il le valait mieux ! Le monde n’était pas prêt pour mon style inimitable, tout en flèches ratées, perspectives impossibles et light foireuses ! De toute façon, ces murs on tété rasé depuis. Par contre, l’un de mes tout premiers tags est encore là 8 ans après, et il est toujours aussi moche.


Comment en es tu venu au graffiti ?

J’ai toujours aimé le dessin, voir des graffs, des collages, des pochoirs dans la rue. Je me suis longtemps dit que ce serait marrant d’essayer, avant de franchir le pas, puis d’attraper le virus, et enfin de finir quasi obnubilé, pas par le graff que je viens de faire, mais par le prochain.


Quelles sont tes influences artistiques ?

Je peux la puiser dans la bd, la science-fiction, la musique…
J’adore Bilal, Giger, Franck Miller (surtout ses comics Sin City), les pochettes psychés de rock des années 70, de heavy metal, l’univers de Tim Burton…
J'ai une très mauvaise culture en histoire de l’art, mais j’apprécie des peintres comme Egon Schiele ou Gustav Klimt par exemple.



2007 - clash comics : blacksad SEIYA, Sin City RESH - Pix Resh



ESK, YOTH & RESH - Pix Resh


Y a-t-il des graffeurs qui t’ont inspiré ?

A mes tout débuts, aucun ! J’y allais un peu en mode ignorant, vraiment aucune culture graffiti, les 3 pauvres blazes que j’avais retenu, c’était les mecs qui taggaient dans ma ville….
Ensuite, ce sont plutôt mes potes qui m’ont influencés, surtout URLE et HUMAN.
Certaines pièces des NMI (DESI surtout) et de ESK m’ont bien marquéégalement. C’est d’ailleurs après avoir beaucoup bloqué sur les fonds splashés de DESI que j'ai commencé à emprunter cette voie.



2007 avec URLE - Pix Resh



2009 avec ESK et WAYE


D’où vient ton blaze ?

J’ai commencé par BLIND, car je trouvais amusant qu’un aveugle écrive sur les murs.
Au bout de quelques années, ce blase a fini par me saouler.
Alors, j’ai pris un paquet de lettres que j'aimais bien, j’ai secoué le tout, et j'ai trouvé le mot RESH qui m’a bien plu.
J'ai fini par m’en lasser, j’ai inversé les syllabes pour faire SHRE, un truc imprononçable qui ne veut plus rien dire, mais avec lequel je m’éclate beaucoup plus :)
De toute façon, je pense qu’une fois que tu as affirmé ton style, quoi que tu écrives, on te reconnaît.


"En duo avec YOTH pour l'anniv' de PLOCK, le perso est très ressemblant"



SHRE by RESH - Pix Thias


Tu poses pour plusieurs crew (PMA – PCK – MCT), comment se sont passées la rencontre et l’intégration à ces crew ?


Pix Thias

Avec YOHT nous croisions souvent les PMA (HUMAN et URLE) dans le fameux spot de nos débuts, le contact passant bien, on a commencé à peindre ensemble, à faire des petites soirées, tout ça... Au bout du compte, on a rejoint le crew, composé de HUMAN, URLE, JEODE, KOYHOT et SKILZ. Ça a été une bonne période, on se marrait bien, on peignait beaucoup, les progrès commençaient à se faire sentir, on essayait de réaliser des choses carrées à notre niveau…plein de bons souvenirs ! Le temps a fait que nous avons pris des chemins différents, on se voit moins, j’ai fini par arrêter de signer PMA cette année.
En 2007, je passe dans une usine avec YOHT (encore lui, impossible de s’en débarrasser^^) pour shooter une fresque réalisée la veille, et bim on voit au loin 5 lascars en train de la repasser, merde ! On s’approche, DJUK, OTIS, NEOAR et les MTWO nous saluent ! Bon, tant pis pour la photo, on se greffe à eux sur le mur. NOYA débarque dans la foulée, c’est notre première rencontre également !
Une bonne journée au final, on s’est bien marrés avec tout le monde et on a continué avec eux, et intégré les PCK.
En 2008-2009, j’enchaine les peintures avec NAWY, DJUK, YELOW, OTIS, AGIL, ENCS entre autre, et j’entre chez les MCT.


2008 PMA - Pix Resh



PCK by RESH - Pix Resh



MCT by RESH - Pix Tat


Tu aimes les connexions avec d’autres graffeurs, aimes-tu aussi les sessions en solo ?

A mon avis, les plus belles fresques se réalisent à 3 ou 4, maximum. Les rassemblements avec 8, 10 ou 15 mecs, j’aime aussi pour les rencontres, l’ambiance, mais les longues bandes me parlent moins.
Peindre à 2, je trouve ça mortel, que le mec ait un style qui colle parfaitement au tien, ou au contraire en totale opposition. En duo, je m’éclate surtout avec YOHT. On pose ensemble depuis nos débuts, on a plus ou moins la même vision du truc, on se fait bien plaisir ! Avec NAWY, on se complète très bien aussi, d’autant qu’on ne se connait pas depuis si longtemps. ça ne peut donc que s’améliorer. SEPTIK, SEIYA, NOYA, SKOAL : des équipiers de choc !
Les sessions en solo, je n’ai pas eu beaucoup le temps pour ça cette année, mais j’aime beaucoup aussi. Pas de compromis à faire, tu peux te lâcher pour expérimenter, parfois ce que tes potes veulent pas que tu fasses sur leur fresque^^
Et puis j’aime bien la solitude, le silence… de temps en temps ça fait le plus grand bien !!



YELOW, NAWIE, CUSTY, DJUK, OTIS, RESH & YOTH - Pix Thias



2008 - PMA Jam à Tours - Pix Resh



NEIST, BET, FAN, YOTH, NOYA et RESH - Pix Thias



AMOUR, NAWIE, YOTH, YELOW et RESH - Pix Thias



AMOUR, NAWIE, YOTH, YELOW et RESH - Pix The Mouarf



2007- avec YOTH - Pix Resh



YOTH et RESH - Pix Thias



YOTH et RESH - Pix Tat



YOTH et RESH - Pix Thias



YOTH & RESH - Pix Thias



NAWIE, YOTH et RESH - Pix Tat



RESH et NAWIE - Pix Syl


RESH et NAWIE - Pix Thias


RESH - Pix Thias



RESH et NAWIE - Pix Thias


RESH - Pix Tat



Avec SEPTIK - Pix The Mouarf


NAWIE, RESH et AMOUR - Pix Resh



2008- RONJ, RESH par NOYA, NOYA par RESH


Quels sont tes coins pour graffer ?

Des terrains classiques, du style usine abandonnée, quelques murs d’expression libre du côté de chez moi, dans le 77, certains murs légaux sur Paris sont sympa, même si ça me saoule un peu plus, ils sont trop saturés^^



Pix Thias



In action - Pix Tat - RESH - Pix Resh



Pix Resh



Pix Resh



Pix Resh



Pix Resh



Pix Resh



Pix Resh


J’adore tout ce qui est friches, spots vierges, hôpitaux abandonnés…mais n’y peins pas si souvent, car je suis un flemmard, et ce style de spot se méritent, il faut les découvrir !
Mais quand j'y suis j'en profite en général pour faire du tracé direct. Je kiff le tracé direct ! C'est spontané et tu n'as pas le droit à l'erreur. C'est selon moi un bon exercice de style. J'aime que mon tracé ai l'air incrusté dans le mur, comme s'il avait toujours été là.



Pix The Mouarf - Pix Thias



Pix Tat



In action Pix The Mouarf - RESH - Pix Tat



Pix Thias



Pix Thias



Pix Tat



Pix Thias


As-tu déjà eut des problèmes avec la police ?

Quelques serrages sans conséquences, comme il nous arrive à tous.
Un petit passage au tribunal ou le gentil juge m’a collé 500e d’amende pour un mur certes illégal, mais déjà bien ravagé ! Merci m’sieur !


Tu parles de mur illégal, cela veut-il dire que tu fais aussi un peu de vandal ?

Cela ne m’a jamais motivé plus que ça, et surtout jamais bien réussi^^
Mes très rares sorties nocturnes se sont terminées soit par des pièces hideuses vite repassées, soit par des serrages, ou par des courses poursuites avec la BAC. Et moi, je suis un fainéant, un antisportif ; courir et cracher ses poumons, je déteste !
J’aime bien poser un petit geut de temps en temps, mais ça s’arrête là.


Ton style est plutôt le writing, quel regard portes-tu sur l'évolution de tes lettres ?

Je fais parfois des persos, mais c’est plutôt rare. Je pense que je vais m’y mettre un peu plus quand même prochainement ! Faudrait que je redessine pour ça, et paradoxalement depuis que je graffe, j’ai lâché le crayon.
Donc oui, mon truc ça a toujours plus été la lettre.
Les débuts : beaucoup, beaucoup de croutes, je faisais des lettres simples que je tentais de remplir en faisant divers effets, plus moches les uns que les autres !
Je n’ai jamais trop utilisé les classiques du graffiti : flèches, couronnes, étoiles.
Petit à petit, ce qui m’a intéressé, c’est plus le modelage des lettres, les creuser, les sculpter, leur donner du volume, des textures, sans jamais vraiment tomber dans la 3d pure, toujours avec un bon gros contour !
Je peins toujours en Freestyle, je ne sketche jamais, mon style évolue donc assez lentement, trop même je trouve :)


2006 Perso, camion - Pix Resh



2002 - "BLIND, un de mes premiers graffs. Admirez ce remplissage tout en flammes ! La précision des contours... et ce fond complètement psychédélique ! Sans oublier les superbes dédicaces bien sur ^^" Pix Resh



Pix Resh



2006 "C'est pas encore ça, mais j'essaie de mettre un peu de volume dans tout ça, d'ajouter des éléments mécaniques. Les lettres ne sont pas encore terribles." Pix Resh



2007- Pix Resh



Pix Tat



Pix Tat



2009 avec YOTH. "Dans ce genre de prod, j'essaie d'obtenir un effet de peau, de texture vivante. L'interaction avec le personnage renforce cette impression." Pix Resh



Pix Thias



Que penses-tu de la scène Graffiti française ? Quel est ton rapport au monde du graffiti ?

La scène française est très talentueuse, beaucoup de frenchies sont des références de nos jours, et les jeunes qui débarquent progressent hyper vite !!!
J’ai fait énormément de bonnes rencontres, et quelques mauvaises !
Je dirais que c’est comme dans la vie : il y a des mecs qui sont des crèmes, des gens avec qui tu créé des affinités.
Il y a aussi ceux qui ont la tête comme une baudruche tellement ils se prennent pour les kings, ou tout simplement des cons, juste là pour foutre la merde et qui aiment ca !


En dehors du graffiti, as-tu un autre dada ?

Avant de graffer, j'ai tenté d’être un skateur chevronné, mais mes genoux m’ont vite convaincu de lâcher l’affaire.
Ensuite, j’ai essayé d’être une star du death -metal, ma guitare s’est pendue…
Maintenant, à part le graff, pas d'autres pratiques « artistiques ».


Quel est ton budget peinture par mois ?

Très aléatoire. Il peut m’arriver de ne pas acheter de sprays pendant 2 mois et de vivre sur mes stocks. Quand je passe au shop, je prends 3 ou 4 panels de couleurs, et roulez jeunesse :)
Pour les fonds, je me débrouille au maximum pour que ce soit gratuit.
Il est facile de trouver des pots dans les encombrants.
Mais je n’ai même pas à me fatiguer pour ça, j’ai un bon plan dans une usine qui me fournit sa putain de bonne peinture "à l’insu de son plein gré".


Une anecdote, un souvenir à nous raconter ?

Lors d’une session à Paname, un passant nous a filé dix euros pour nous féliciter. « Bravo les gars c’est super, vous êtes des artistes, pas comme ces voyous qui taguent ». Il nous a lâché son billet en continuant de marcher, sans même s’arrêter une seconde puis a disparu… heu ben merci monsieur…
Dans le même style, un éboueur de Paris nous a filé un pochon de weed (qui a dit que les parisiens n’étaient pas sympa^^)
Le week-end suivant, on a attendu en vain que quelqu’un vienne nous offrir un truc, mais rien… grosse déception !!!



2006 - Ouverture d'un spot vierge. Accueil à la sortie par les gendarmes : "bon ça va, vous avez fait une belle fresque, rentrez chez vous!" La porte était soudée le lendemain."Pix Resh


Quel est ton mur idéal ?

Vierge, très haut, long, avec des angles, des textures différentes. Du parpaing, du béton, des briques... Sale, brulé, moisi !


As-tu des projets en cours ?

Pas de projet particulier, la loose quoi !


Une dédicace

La première à Claire, ma chérie qui a bien du mérite de supporter le Reshman depuis toutes ces années !
A tout le PGC, Tat, Thias, The Mouarf, Syl, continuez votre boulot !
Chrixel, Startape, Denis et Christian les chauds de l’objectif !
Yoht, Nawy, Djuk,Yelow, Otis, Agil, Encs, Mtwo, Sytoz, Vap, Mag, Fan , Neist, Takt, Rea, Noak, Ablok !!
Amour !
Septik !
Noya, Seiya, Niack, Skule, Noway, Skoal !
Dcen, Taer, Agrum, Obyte !
Anis, Snez, Be+, Soko !
Rebus, Aime, Hems, Yowe, Steg, Rimer, Neowen, Okay !
Fleau, Kcoh !
Eskiz !
Human, Jeode, Koyhot, Skilz, Plok, Peur

Tout ceux que j’oublie, tout ceux avec qui j ai partagé un mur et tout ceux qui m’ont déjà toyé !



YOTH, RESH, OKAY, NAWIE, SYSTOZ, DOZER, NOSBE - Pix Thias



RESH, NOYA & NAWIE - Pix Thias



SHRE & KCOH - Pix Resh



2008 avec NOYA - Pix Resh



Echange de sketche avec PLOC - Pix Resh



2008 Kolorskool avec la LF - Pix Resh



NAWIE, RESH et AMOUR - Pix Resh



Sale gosse par RESH - Pix Resh


Billet by Tat & Thias
Pix Resh, Tat, Thias, The Mouarf, Syl

Flickr RESH

8 commentaires:

suplebus a dit…

yeah sympa l'interview

2008 kolorskool y'en avait du monde

sipetiko a dit…

bien jouez amigoooooooooooo
on se voie quand tu veut et je t'atend en normandie !!!!!!

+++

Anonyme a dit…

hey les amis,cool la petite introduction !
vous avez de sacrés dossiers photos quand meme,il a des sessions que j avais oubliées....
a bientot pour de nouvelles aventures !!
the reshmanoneronetwo

snez a dit…

sisi bien kool stinterview
ya une bonne masse de tof ça fait plez
je surkiff le "blind" de 2002 trop fré ;)
sinon on reconnai bien le personnage dans tes propos c'est kool
a biento sur un mur cousinos!

Chrixcel a dit…

Super interview et photos au poil, on on apprend des choses sur le talentueux et discret Reshman, ça fait plaisir de lire tout ça !

Eve a dit…

Alalaala mais c'est ...wahou...magnifique !
J'n'aime pas tellement les taggs mais la SI :) !!!!!!

Anonyme a dit…

il raconte ke de la merde ce boufon reshoner

Youssef Lakri a dit…

Bien vue l'artiste au plaisir de te revoir !! Etok QCK