22.3.10

Zoo lâche les animaux

On sait peu de choses sur celui qui se cache derrière cette signature. Vu la prolifération et la taille des peintures, beaucoup ont pensé qu'il s'agissait d'un crew de gros et grands balèzes venus d'ailleurs... Mais au fils des mois, nous avons été nombreux à rencontrer le même bonhomme avec ses pots de peinture, ses rouleaux et ses perches.


Pix Tat


La rencontre n'empêche pas le mystère de régner sur la signification de cette signature et de ce "ZOO PROJECT"...
Ces peintures murales sont très repérables par leur taille monumentale. Elles représentent la plupart du temps un mélange d'animaux et d'humains, et sont souvent accompagnées de messages apportant réflexions.


Pix Thias


Pix JeremyDP


Ce peintre de rue a commencé a poser son étrange univers sur les façades de Seine-Saint-Denis. Il est ensuite venu à Paris, sur les murs délabrés et dans les terrains vagues du XXème.


Pix Urbanhearts


Pix Urbanhearts


Pix Thias


Pix Thias


Pix Thias


Pix Tat


Pix Thias


Pix Tat


Pix Tat


Cet artiste est un sacré "élévateur" qui n'a pas peur du vide. Ses oeuvres peuvent êtres hautes perchée sur les murs et les toits de la ville.


Pix Tat


Pix Tat


Pix Tat


Pix Thias


Pix Tat


On en croise aussi, sans avoir à lever les yeux, sur les façades d'immeubles inhabités ou squattés et les devantures de commerces fermés.


Pix Thias


Pix Thias - Pix Tat


Pix Thias


Pix Thias


Pix Urbanhearts


Pix Tat


Pix Urbanhearts


Pix Tat


Et puis de plus en plus de corps hybrides ont pris place sur les murs des maisons et de la ville, interpellant toujours. Agissant de jour comme de nuit, ZOO PROJECT n'utilise jamais d'aérosol. Il ne peint qu'au rouleau et au pinceau. La plupart de ses peintures sont en noir et blanc, mais il remplace quelque fois le blanc par une couleur pastelle.

Pix Tat


Pix JeremyDP


Pix Tat


Pix Thias


Pix Thias


Pix Thias


Pix Brin d'amour


Pix Tat - Pix Thias


Pix Thias


Pix Thias


Pix Tat


Pix Thias


Pix Thias


Pix JeremyDP

Pix Tat - Pix Thias


ZOO PROJECT a d'abord apporté le collage à son art mural. Il a ajouté des yeux sur deux de ses peintures. Puis il s'est essayé à la peinture sur papier et a coller quelques affiches dans les rues.


Pix Thias


Pix Tat


Pix Tat - Pix Thias


Pix JeremyDP - Pix Tat



Collage - Pix Tat

Collage - Pix Tat


ZOO PROJECT a également réalisé une série sur le thème du cerveau humain. Cet artiste n'essaierait-il pas d'éveiller les consciences, de faire passer un message à travers ses peintures, et les messages qu'il y laisse ?


Pix Tat

Pix Thias - Pix Brin d'amour


Pix Tat

Pix Thias


Pix Brin d'amour


Pix Tat


Pix Tat


Pix Tat


Il semble aussi s'attaquer à la société de consommation, à la télévision et aux jeux vidéos. Il nous fait remarquer l'importance qu'ont pris les nouvelles technologies, laissant les livres et l'art de coté. Il ne peut pas rentrer dans les maisons alors, l'art il nous l'offre dans la rue, essayant de nous faire ouvrir les yeux sur un autre monde... et aussi sur ce qui nous entoure.


Pix Tat


Pix Tat


Pix Tat


Pix Tat


Pix Thias


Ses peintures sont tellement immenses, qu'il faut souvent plusieurs jours pour la terminer. Nous avons pu voir l'évolution d'un de ses personnages qu'il a posé sur le grand mur de la Kommune. Un travail de longue haleine et physique pour un seul homme.


Making-off à La Kommune - Pix Tat


Pix Thias


Non fini (interrompu une fois de plus par la police) - Pix Tat


On aime croiser ces tableaux géants sur les murs, à des endroits improbables aux cours de balades parisiennes ou sur le trajet d'un chemin à prendre... A chaque fois on se prend une claque par l'originalité du dessin, leur taille et la place où on les découvre. Il est appréciable de voir pousser son univers sur les vieux murs de la ville, comme ce w-e, où nous avons assisté à la fin d'une des dernières peintures de ZOO PROJECT.



Pix Thias


In action pix Tat - Pix Thias


Billet by Tat.
Pix by Thias, Brin d'amour, JeremyDP, Urbanhearts et Tat


Autres vues chez JeremyDP et Vitostreet

15 commentaires:

passantepensante a dit…

j'adore cet homme si c'est un homme...
Toutes ces peintures me fascinent, immenses, fortes...
Je ne connaisais pas le cochon...
Merci pour ce panorama.
B.

Anonyme a dit…

du tres lourd
enser

paris-émoi a dit…

même si le graphisme me dérange un peu parfois, les sujets et le projet sont vraiment énormes !!!

Chrixcel a dit…

Il faut reconnaitre qu'il a du cran ce Zoo Project, même si certains regrettent le côté "grossier" des peintures, pourtant je ne peux m'empêcher d'y voir un côté esthétique in situ, ici c'est l'acte qui compte plus que la peinture en elle-même je trouve, bref, il mérite une rétrospective, en plus il continue de cartonner donc vous êtes en pleine actu !

SKULL a dit…

La police l'a bcp interrompu? Il s'est pris quoi dans ces cas là?

Thias a dit…

c'est du très lourd ton billet tat,
c marrant aussi de voir qu'au départ il était sur des lieux plutôt moins vus (si tant est qu'on puisse dire ça vu le gigantisme), y'avait un côté un peu caché, et petit à petit j'ai l'impression qu'il a osé s'approcher de lieux plus visibles, y compris par la police. c'est comme s'il trouvait que le jeu en valait de+ en + la chandelle

Marc a dit…

Bien fait et bien complet, bel hommage à ce petit bonhomme sympa.

Brin d'Amour a dit…

Un super billet, une belle rétrospective, j'ai aussi découvert des peintures que je ne connaissais pas, merci

Adam a dit…

Il y a une photo de l'artiste (ainsi que la personne qui a publié ici?) sur Flickr ici.

La question que je me suis posée est y a t-il un référence à 'Belleville Zoo' dans ces créations etant donné que le plupart de ces créations sont au coeur de cette zone?

passantepensante a dit…

Bonjour Thias, peux tu me dire où tu as pris la photo 20, sujet noir et blanc ,il est écrit "pas encore d'ici, plus jamais de là bas. J'aimerai aller voir.
Merci.
B.

Thias a dit…

oula, rue clavel, ms ça fait bien longtemps qu'elle n'y est plus

ljog a dit…

J'habite rue Clavel, la haine que j'ai pu avoir quand ils ont viré ses deux pièces putain, alors que c'était un squatt tout délabré... je l'ai d'ailleurs croisé, c'est un jeune mec je dirais entre 17 et 20 ans max.

Lémi a dit…

Bonjour à vous et merci pour ce bel article très complet,

j'aimerais beaucoup (euphémisme) réaliser un entretien (en préservant évidemment son anonymat) avec celui qui est derrière ces peintures pour le compte du site Article11 (www.article11.info). Si jamais vous connaissez son adresse mail ou si vous le croisez à l'occasion, pourriez-vous lui faire suivre ma demande et lui fournir mon mail (lemi.article11@gmail.com) ? Ou bien simplement me fournir un moyen de le joindre ?

Merci mille fois,
Joyeuse continuation
Emilien
lemi.article11@gmail.com

FlyeOne a dit…

Pour les personnes qui souhaitent le rencontrer, j'ai appris que "zoo project" (comme vous l'appelez), est parti faire un "tour du monde" pour peindre ses personnages. Y'a plus qu'a attendre son retour !

Anonyme a dit…

Bonjour,
Update triste et tragique pour annoncer sa mort récente, lors de l'un de ses voyages justement (USA)...
Nouvelle apprise via http://www.allcityblog.fr/55734-zoo-project-r-i-p/ et précisée par l'une de ses connaissances.
Les circonstances du drame ne sont pas encore très claires.
RIP