16.11.10

Le M.U.R fête ses trois ans


Le MUR a sept ans..mais fête ses trois ans. L'association, créée par Jean Faucheur, existe  depuis 2003, mais ce n'est qu'en 2007, que la Mairie du 11ème arrondissement de Paris, cède à l'association un panneau publicitaire, situé au croisement de la rue Saint Maur et la rue Oberkampf. L'objectif était de transformer cet espace de publicité en un  lieu artistique expérimental. La première  affiche, signée par Gérard Zlotykamien, fut collée le 25 janvier 2007. Depuis, toutes les deux semaines, un nouvel artiste y est exposé et ce sont maintenant plus de 80 artistes qui se sont exprimés sur ce mur (voir le billet sur l'historique du  MUR).

Pour fêter ses trois ans de créations urbaines, l'équipe du MUR a souhaité réunir, pendant cinq jours, les artistes qui ont participé à ce projet. Pour Jean Faucheur, il s'agissait de "faire le point sur trois ans d'activité du projet et de donner un instantané (5 jours) de tous les artistes qui se sont suivis sur le mur, de toutes les démarches artistiques qui se sont succédées".
Ainsi, du 28 octobre au 1er Novembre dernier, entre 12 000 et 15 000 spectateurs ont pu voir et découvrir plus de 500 oeuvres, mais aussi assiter à des performances à l'intérieur et à l'extérieur du lieu...

Vu d'ensemble sur l'espace des Blans Manteaux ( pix Thias)

J-1 :  l'espace des Blancs Manteaux était encore en plein chantier. Alors que les coulisses sont souvent interdits au public...
By OBEY (pix Syl)
 Le PGC a eut la chance de s'immiscer...

By OBEY (pix Syl)

...pour ainsi vous dévoiler quelques images de moments magiques lors du montage de l'exposition.

By Obey (Pix Paris Emoi)

La Mairie du 4ème arrondissement a ainsi mis à disposition de l’association, l’Espace d’Animation des Blancs Manteaux. Un lieu historique de 900 m2, qui l'espace de cinq jours, a été totalement investi par l’art urbain.
Vue d'ensemble (Pix Syl)
Chaque artiste avait son espace, qu'il aménageait à sa manière pour recréer son univers.
By JEFF AEROSOL (Pix Syl)
(voir son intervention au MUR)
By RERO (Pix Syl)

By OBEY (Pix Syl)
Les impressions sur toile des MUR (Pix Syl)

L'aménagement de l'exposition est une oeuvre collective. L'équipe du MUR a retroussé les manches tout comme les artistes et de nombreux bénévoles.

Pix Syl
Gautier JOURDAIN accroche le Kangourou rose de l'artiste australien, REKO.
By REKO (Pix Paris Emoi)
(voir l'ntervention de REKO au MUR)

TITI FROM PARIS a lui récrée un espace de sa couleur fétiche, le jaune. Avec minutie, mètre en main,  il fait lui même son installation. 

By TITI FROM PARIS (Pix Syl)
(Voir l'intervention de TITI FROM PARIS)

D'autres sont montés sur les grus pour mettre leur oeuvres en hauteur.


By Gil BENSMANA (Pix Paris Emoi)


L'EXPOSITION
Au total, 73 artistes ont  été invités :
9ÈME CONCEPT, ALEXONE, Joan AYRTON, BABOU, Tarek BENAOUM,
Gil BENSMANA, BLA +, C215, Chanoir -1980-, Martha COOPER, CTINK,
Michael DE FEO, Jasmin DEROME, David DOUARD, ELLA ET PITR, EPSYLON POINT,
EROSIE, FANCIE, FABRICE ET JULIEN, Jean FAUCHEUR, FUITE & VERSUS, G,
Antonio GALLEGO, Uriel GOLDBERG, HEPHAÏSTOS, 5, HERMES, HONET, HORPHE,
Pierre HUYGHE, INFLUENZA, JEF AEROSOL, L’ATLAS, Laurent KRIEF, LE TONE,
Samuel LANDRE, LIGNES ROUGES, L’OEIL PARTOO, LUDO, Anne Laure MAISON,
MIRE PROJECT, MISTER LOLO, MISS TIC, NICE ART, NP77, OBEY, OSTA
OX, PACIFIC, PEDRO, POCH, POPAY, PSYCKOZE, RCF1, REGIS-R, REKO
RERO, SAFARI, SAN, SIXO, SP38, SUN7, SURFIL, SWOON, TANC
Thierry THEOLIER, TITI FROM PARIS, Jacques VILLEGLE, VLP,
WK Interact, YAZE, YZ, ZEVS, Gérard ZLOTYKAMIEN.


L'idée était de présenter à la fois une photographie de l'intervention de l'artiste sur le MUR mais aussi quelques unes de leurs oeuvres. Chaque espace était ainsi aménagé entre photographie et oeuvres personnelles de l'artiste.

By JEFF AEROSOL (Pix Tat)

MISTER LOLO (Pix Tat)


NICE ART (Pix Tat)
(Voir intervention sur le MUR)
 
PEDRO (Pix Tat)
(Voir intervetion sur le MUR)

BENSMANA (Pix Tat)

Intervention sur le MUR de BENSMANA (Pix Syl)


BY BABOU (Pix Tat)

By MIRE PROJECT (Pix Tat)  

BY Yseult (Pix Tat)

BY RERO (Pix Tat)
By OBEY (Pix Tat )
By POPAY (Pix Tat)

By 1984 (Pix Tat)
By FANCIE (Pix Tat)
By ANNE LAURE MAISON (Pix Tat)
(voir intervention sur le MUR)

Parmi les artistes exposés, JEAN FAUCHEUR et TOM TOM, initiateurs du projet du M.U.R. Dans un interview sur Canalstreet, BOB JEUDY, président de l'association, présente ainsi leur rencontre : " En fait lorsque Jean Faucheur revient sur Paris après un an ou deux d’abscence, il s’installe dans le 11ème. Et là, sur le mur, au croisement du la rue d’Oberkampf et de la rue Saint Maur, il voit un artiste, qui la nuit, gratouillait les affiches publicitaires pour les améliorer, en enlevant des petits bouts et en faisant réapparaitre ceux du dessous. C’est après cette rencontre que le projet du MUR est né »…

By JEAN FAUCHEUR (Pix Tat)

Performance de TOM TOM (Pix Thias)

By TOM TOM (Pix Tat)

TOM TOM (Pix Tat)

Ce bilan des trois ans permet également de voir une évolution dans la manière de s'approprier Le MUR. Même si pour JEAN FAUCHEUR, il est encore "un peu tôt pour un bilan de cet ordre", TOM TOM  parle d'interventions qui régénèrent le projet : "les interventions de REGIS-R, de WK INTERACT, de FABRICE et JULIEN (l'origine du monde), d'ELLA et PITR, excèdent le simple cadre proposé. Aujourd'hui, un artiste qui fait le M.U.R. peut s'inscrire dans une (petite) histoire - des choses ont déjà été faites, plusieurs fois même. Aussi, il est normal que l'audace de certains aille plus loin. En s'appuyant sur les tentatives - parfois infructueuses - d'autres expériences deviennent envisageables. La dernière Nuit Blanche a été un grand succès." (voir les interventions de WK INTERACT, FABRICE et JULIEN, ELLA et PITR et La Nuit Blanche )

EPSYLON POINT (Pix Tat)
JEFF AEROSOL (Pix Syl)
SPOON (Pix Tat)

CTINK (Pix Thias)
REKO (Pix Syl)
SUNSET (Pix Thias)
L'ATLAS (Pix Tat)
REGIS R (Pix Tat)

ELLA et PITR (Pix Tat)
ELLA et PITR (Pix Tat)

Artistes issus du street art ou du graffiti, de la scène française ou internationale, précurseurs du mouvement ou  jeunes talents...Le MUR tentent d'approcher divers courants.
Lorsque l'on demande à JEAN FAUCHEUR, comment se fait le choix des artistes qui expose au MUR, il répond : "la selection s'est faite sur la capacité des artistes d'intervenir dans l'espace urbain, ensuite à travers un certain opportunisme: les rencontres, un artiste étranger qui passe par là, un coup de coeur...".

Par exemple, la découverte du couple nantais ELLA et PITR, est dû à  la rencontre avec TOM TOM :  "lorsqu'il faisait une perf à la Fondation Cartier, lors de l'expo graffiti, alors que nous venions d'intervenir sauvagement dans l'expo, nous lui avons donné une carte postale d'un de nos collages et il nous a dit qu'il faisait parti de l'asso (le MUR donc) qui cherchait justement des gens comme nous pour intervenir sur le panneau de la place sans nom."
Il est intéressant de savoir ce que pense du projet, les jeunes promesses du street art. Pour eux : "c'est très beau, l'idée de proposer un espace public pour autre chose que de la publicité, comme une expo à ciel ouvert et sans choisir le public (contrairement à une galerie qui n'aurait qu'une clientèle assez restreinte et choisie). Aussi le fait que cette espace soit un espace dabord dédié à la pub qui, suite à une sorte de coup d'état artistique, finisse en lieu d'expo gratuit et à la merci de tous c'est assez fort. L'action "une nuit" est l'attaque la plus belle et la plus gaie qu'on est pu faire à l'espace publicitaire."

MISTER LOLO & ELLA et PITR (Pix Thias)

By JEFF AEROSOL (Pix Syl)


Rassemblé dans un même espace, la citation de JEAN FAUCHEUR, dans son interview sur Canalstreet, n'en ai que plus évidente : "Le MUR n'est pas le projet d'un artiste mais de plusieurs artistes". C'est en soit "une couche d'artistes qui font de ce projet, une oeuvre".

"Une oeuvre", "un projet commun ", des mots qui expliquent la difficulté des membres de l'association de dire quelle intervention les a le plus touchés. Ainsi, pour TOM TOM : "En tant que secrétaire de l'association et, avec Jean et Hélène, colleur régulier, je ne peux pas privilégier une expérience. Chaque collage a son charme, chaque artiste est une rencontre. Une petite pensée pour Louis "Ligne Rouge" Pavageau qui est pour l'instant - et pour encore longtemps j'espère -, le seul artiste du M.U.R. a être définitivement rentré dans l'Histoire de l'art, il y a un an."

LES 400ML
Le Show du MUR était aussi l'occasion de revoir l'expo itinérante des 400ML (voir le billet sur les 400ML).
Nous avons rencontré Gautier Jourdain, collectionneur des 400ML et lui avons posé quelques questions :
- Comment est né ce projet?
"J'ai commencé par assembler quelques bombes pour ma collection personnelle. Un jour, un des artistes sollicité m'a dit "Wohhaaaa, au final tu vas avoir une collection de folie, c'est dommage si elle ne reste que dans un cadre privée!". Ensuite, j'ai réalisé que pour que la collection soit "montrable" au public, il fallait qu'elle sorte totalement de l'ordinaire. Il fallait un projet fou, que personne n'avait jamais réussi à mettre en place. Rassembler 400 artistes internationaux autour d'un même projet me semblait assez délirant et justifiait que ces bombes soit exposées. "

Pix Syl

Pix Syl

Pix Syl


Pix Syl

Pix Tat

Pix Thias

Pix Syl


Pix Syl


"I love Colorz"(Pix Syl)

A côté des 400ML, 40 autres bombes étaient exposées. Gautier JOURDAIN, nous a apporté des précisions sur ces nouvelles oeuvres :
" Ces 40 nouvelles bombes ne font pas partie du 400ML PROJECT. L'été dernier, deux institutions avaient besoin de la collection pendant une longue durée. Il s'avère qu'il y avait quelques jours en commun dans leurs planning respectifs. La collection étant indivisible, il a été convenu de la confier à la première institution qui s'était manifesté. L'association LE MUR a décidé de créer une 11 ème colonne avec 40 autres bombes".

 Les quarante nouveaux artistes : Benjamin LAADING (France), LE CYKLOP (France), LAZAR1 (France), EXPOPAIX (France),  KUB (France), CHANOIR Collectif 1980 (France), KANIBAL (France), PANTIN (France), MIRE.PROJECT (France), PH (Danemark), LA PLUMA ELÉCTRI*K (Espagne), CONEKTA (France), KNAF’S (France), MACAY (Espagne), YZ (France), ADRIAN (Suisse), KOUKA (France), ARES (Espagne), SIR No Rules Corp. (France), EVAZÉ No Rules Corp. (France), YAZE (France), LA BARONNE (France), APRE (France), RIGOL (France), TITIFROMPARIS (France), SAYSO VS TONYSTRAP (France), Jacques VILLEGLÉ  (France), SKULL (France), RUN (France), CAMÉLÉON (France), ADOR (France ), STANLAY SPRAY LA RUE (France), FREK (France), ANTORSE (France), EMIKA (France), KRÄSH2 (France), LYLEA (France), TALING (France), BETTIE NIN (France), ULYSSE (France), TOM TOM (France), DENSE  (France), MILIEVOLT (France), KVAL (France), Jean FAUCHEUR (France), ZENTWO (France), FKDL (France), CD (France), AÉRIEN (France), CANDY (France), DJALOUZ (France), VOODOÖO (France), LOEILPARTOO (France), FANCIE (France), REKO (Australie), TAREK CLONE (France).


Les 40 nouvelles bombes (Pix Tat )

Pix Syl

LES PERFORMANCES
L'art urbain n'est pas un art figé. En l'espace de 5 jours, seize artistes on fait des performances live in situ : SPEEDY GRAPHITO, 9ème CONCEPT, RCF1, POPAY, SIXO, SP38, SURFIL, VLP, 1980, JASMIN DEROME, OX, RERO, JEAN FAUCHEUR, L'OEIL PARTOUT, NICE ART, TITI FROM PARIS.

Le premier a commencé ces performances, n'est autre que celui qui deux jours auparavant avait bouclé, ce premier cylce des trois ans du MUR. (Voir le billet sur le collage de SPEEDY GRAPHITO).

SPEEDY GRAPHITO (Pix Paris Emoi)

By SPEEDY GRAPHITO (Pix Tat)

9ème CONCEPT (Pix Tat)

9ème CONCEPT (Pix Tat)

9ème CONCEPT (Pix Tat)

9ème CONCEPT (Pix Tat)

9ème CONCEPT (Pix Tat)
1980 et CHAT NOIR (Pix Tat)

CHAT NOIR-1980  (Pix Syl)

CHAT NOIR - 1980 (Pix Syl)

1980 (Pix Syl)

By RERO (Pix Tat)

détail, By RERO (Pix Thias)
A l'extérieur, d'autres performances. Avec KANOS et ASTRO, créateurs du cellograff. Le concept : "Ils usent de cellophane pour fabriquer des cloisons et des volumes éphémères qui leur servent de support pour leurs interventions plastiques sans dégradations. Les volontés et les possibilités sont multiples. Le CelloGraff met l’accent sur la possibilité d’agir dans la ville, tout en respectant ses codes et son bon fonctionnement et d’amener notamment le grafitti là où il n’a aucune raison d’être. Le problème du support est depuis toujours au coeur du graffiti, les murs d’expression manquent cruellement à la jeunesse et le graffiti vandale ne cessent de défigurer nos rues" (le site du cellograff).

CELLOGRAFF, ASTRO (Pix Tat)


ASTRO (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)

KANOS au lettrage (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)
KANOS (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)

CELLOGRAFF en action (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)

ASTRO & KANOS (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)

KANOS (Pix Tat)

Cellograff fini (Pix Tat)


En parrallèle, une "bâche" avait été installée pour les graffeurs sur un des murs de l'espace des Blancs Manteaux. Les collages ont également investit les lieux.  

By PEDRO (Pix Tat)
Pix Tat

Pix Tat


Pix Tat

La voiture de DAN (Pix Thias)
Sur la "bâche", intervention de CALIGR.
 
Dans la pénombre une lueur, By Caligr (Pix Thias)


Les actions du MUR permettent d'ouvrir les yeux de ceux qui ont encore des préjugés face à cet art...
"Si les modalités d’expression du “street art” sont encore controversées par les autorités - amendes et procès sont encore d’actualité- ces artistes réenchantent le monde, nous offrant gracieusement un espace où rêver, dans une efficacité visuelle libre et pertinente sans limites. Aujourd’hui, même si la nécessité de s’exprimer dans la rue demeure, les artistes urbains se convertissent à d’autres médiums, multipliant les moyens de diffusion, diversifiant les formes d’interventions dans l’espace public, investissant galeries et musées. L’association Le M.U.R. est littéralement au «carrefour » de cett culture : Modulable, Urbaine et Réactive!" (dossier de presse du MUR).
  
Billet Syl
Pix Tat, Thias et Paris Emoi
Merci à toute l'équipe du MUR : Bob, Jean, TOM TOM, Hélène, Gautier, Clara et Amandine.

Ce billet est également publié Le blog du MUR où vous pourrez décoruvrir les divers collages du MUR
Le site du MUR
Le MUR de l'ART


2 commentaires:

roswitha2paris a dit…

Je me suis régalée les zamis !
Bravo pour ce reportage complet. J'ai aimé les photos et savouré les textes !Bonne continuation !

Anonyme a dit…

petite vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=w144M7AaYX0